À la recherche des estampes urbaines d’Olivia Paroldi

Cet été et jusqu’au 17 octobre, le Village se transforme en galerie à ciel ouvert. Olivia Paroldi a posé ses œuvres sur les murs à des endroits stratégiques, tantôt visibles tantôt un peu cachés, neuf sont déjà à chercher et à découvrir parmi lesquelles le servan et Amerigo Balducci, le premier migrant de Marti arrivé à Valbonne. L’artiste a effectué plusieurs repérages des lieux et des recherches historiques à partir de souvenirs d’habitants, un travail d’illustratrice pour apporter un peu d’histoire et de poésie aux murs du Village…

Publié le 29 juillet 2021