Confection de masques : la mobilisation continue

Ils sont nombreux à avoir répondu à l’appel lancé par la Mairie et relayé par les associations. Une centaine de couturières et couturiers ont mis en route leurs machines et sortis leurs aiguilles pour fabriquer des masques réutilisables en tissu. Dominique, comme la plupart des bénévoles a tenu à se rendre utile : « J’aime faire de la couture et j’ai une machine. Quand le service des associations de la Mairie a demandé une contribution pour fabriquer des masques, je me suis dit que je pouvais peut-être rendre service à des personnes comme moi qui n’avaient pas de masques chirurgicaux ». Les associations sont également très mobilisées. Les couturières de Culture Danse et du Repair Café ne chôment pas alors que l’Escale a ouvert un atelier où les expérimentés forment des novices. Les agents de la Commune contribuent à l’effort collectif, les écoles de Campouns et  Sartoux accueillent deux ateliers, les habitués de la couture sont secondés par des petites mains qui coupent le tissu et les élastiques et apprennent également à coudre. Un bel élan de solidarité.