Garbe’j’erre : promenade culturelle

Garbejaïre, un quartier à découvrir via l’art… Un premier travail d’expression sur des lieux méconnus est visible calade d’Lauvas, réalisé par Tina De Rubia et Faben qui ont décoré les colonnes en mêlant leurs deux univers : collage et graffitis sur le thème de l’expression et du langage. Le projet Garbe’j’erre a pour objectif de mettre en relation les associations, les écoles et les artistes de street art pour créer ensemble des œuvres uniques visibles au détour d’un chemin ou en suivant un parcours… Les habitants seront également associés au projet, notamment à travers les conseillers du quartier de Garbejaïre.  En parallèle, la Médiathèque Colette a invité les artistes de street art à s’exprimer en extérieur lors du festival Coul’heures. Les artistes effectuent leurs performances jusqu’au 24 juillet devant la médiathèque et sur les murs du parking.