Quand les communes s’associent pour améliorer leur cadre de vie

La propreté des rues et la qualité du cadre de vie sont des objectifs majeurs pour les villes. Valbonne Sophia Antipolis a choisi de mutualiser avec ses voisines, les communes du Rouret, d’Opio et de Biot, une balayeuse dernière génération et son conducteur, agent municipal de la commune, spécialiste de l’engin. Cette machine de 180 000€, utilisée depuis un an sur les routes et chemins de Valbonne Sophia Antipolis présente de sérieux atouts qui ont séduit les maires des communes signataires de la convention de mutualisation : elle a démontré son efficacité grâce à ses caméras vidéo, ses instruments haute technologie et sa cuve de 5 m3 pour une grande autonomie. Silencieuse et peu polluante, elle répond à toutes les normes en matière de développement durable grâce à son système de filtration. Christophe Etoré, Maire de Valbonne Sophia Antipolis a souligné que : « Le partenariat et la coopération font parties de la culture et de l’ADN de notre Commune, c’est une façon d’améliorer le service public tout en amortissant les frais de fonctionnement. » Les Maires des trois autres communes ont salué cette mutualisation qui pourrait bien être la première d’une longue série…

Thierry Occelli, Maire d’Opio, Gérald Lombardo, Maire du Rouret, Christophe Etoré, Maire de Valbonne Sophia Antipolis et Guilaine Debras, Maire de Biot, ont signé la convention de mutualisation jeudi 14 juin à l’Hôtel de Ville.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×