Hydropolis – Gestion publique de l’eau

La délégation de service public confiée à Suez arrive à terme le 31 décembre 2017. La Municipalité avait lancé une consultation dès 2014 avec la création du comité des usagers de l’eau pour revoir son mode de gestion de l’eau et de l’assainissement.

Pourquoi une gestion publique de l’eau et de l’assainissement ?

Le passage à une gestion publique est le fruit d’une réflexion collective menée par la Commune, construite à partir d’une étude d’un cabinet extérieur puis confirmée par le Comité Consultatif des Usagers de l’Eau. Cette solution apparaît ainsi la mieux adapté au territoire.

Rapprocher le service de l’usager

Situés à Valbonne Sophia Antipolis, les locaux et les personnels d’Hydropolis permettront davantage de proximité avec les usagers. De nouveaux services seront disponibles prochainement en fonction des retours et des contacts réguliers avec les usagers.

Mieux gérer le patrimoine

La SPL n’est pas tenu à un niveau de bénéfice minimum. Ce principe permet une vision à long terme pour une planification de la gestion du patrimoine. De plus, les objectifs sont fixés par la commune avec une véritable politique de la gestion du patrimoine à long terme et ainsi une meilleure collaboration entre les services de la Ville et d’Hydropolis.

Mutualiser les moyens

Valbonne Sophia Antipolis et le Bar-sur-Loup sont les deux communes fondatrices d’Hydropolis. Il s’agit d’une première étape. La structure pourra dans un second temps proposer des services à d’autres villes pour mutualiser les moyens et mieux maîtriser la ressource.

Baisser et maîtriser les tarifs

La baisse des tarifs est un objectif d’Hydropolis dès le 1er janvier 2018. Toute optimisation de gestion se répercutera sur la facture des usagers. La grille tarifaire sera adaptée en fonction du territoire. A travers la SPL, la commune maîtrisera la tarification.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×